Pratique

Monuments historiques : un nouveau périmètre

La chapelle Notre-Dame du Reun et le portail de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul sont protégés au titre des monuments historiques. Par défaut, ce type de bâtiments génère un périmètre sauvegardé de 500 m de rayon. Jusqu’à présent, la superficie de la zone protégée aux alentours s’étalait sur un peu plus de 95 hectares.

Publié le

La chapelle Notre-Dame du Reun et le portail de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul sont protégés au titre des monuments historiques. Par défaut, ce type de bâtiments génère un périmètre sauvegardé de 500 m de rayon. Jusqu’à présent, la superficie de la zone protégée aux alentours  s’étalait sur un peu plus de 95 hectares.

Il a été suggéré par l’unité départementale de l’architecture et du patrimoine du Finistère (suite à la promulgation de la loi n° 2016-925 du 7 juillet 2016 relative à la liberté de création, à l’architecture et au patrimoine) de redéfinir la zone afin de la rendre plus en adéquation avec les particularités locales. Ainsi, par exemple, toute la partie basse de la rue de Brest du côté du rond-point du Pontrouff était hors zone alors qu’elle offre une visibilité sur le clocher de l’église qu’il convient de préserver. Il a donc été proposé au conseil municipal du 25 avril un nouveau périmètre délimité des abords (c’est-à-dire en fonction des enjeux patrimoniaux), formant un ensemble cohérent avec les monuments historiques et susceptible de contribuer à leur conservation et à leur mise en valeur.

Ce nouveau périmètre prend en compte les principales vues et ce qui constitue le caractère des lieux. Il englobe ainsi le cimetière, présent sur le cadastre Napoléonien de 1828 mais aussi les ensembles bâtis anciens et d’après-guerre qui marquent une cohérence avec l’église reconstruite, sans oublier les vues lointaines qui mettent en valeur ce patrimoine historique. La superficie de ce nouveau périmètre de protection est restreinte de moitié puisqu’elle ne représente plus que 45,1 hectares. Reste à l’intégrer dans le prochain plan local d’urbanisme (PLU) afin qu’il devienne effectif.