bureau de vote : isoloirs à l'Alizé

Élections

Une nouvelle carte des bureaux de vote

Les prochaines élections en France seront les européennes. Elles se dérouleront le dimanche 26 mai. Elles permettront aux citoyens de choisir leurs représentants au Parlement européen. Ce dernier agit notamment dans des domaines tels que l’emploi et les droits sociaux, le climat et l’environnement, la gestion des frontières, la santé, l’alimentation et la sécurité.

Publié le

Sur la commune, ce sont plus de 11 000 Guipavasiens qui sont appelés aux urnes. Attention cependant : la carte des bureaux vient d’être redécoupée entraînant quelques changements de lieux de vote.
Explications et mode d’emploi pour ces prochaines élections.

 

Cela fait maintenant plusieurs années que les Guipavasiens sont appelés à voter dans 11 bureaux répartis sur la commune. En 2017, pour des modalités pratiques d’organisation, cinq bureaux situés au sein d’écoles ont déjà été déplacés. Cependant, compte-tenu de l’augmentation de la population guipavasienne et afin de se conformer aux recommandations préfectorales, le service population a élaboré une nouvelle carte avec des périmètres de bureaux de vote respectant les seuils légaux.

Seize bureaux sur cinq sites

En effet, chaque bureau ne doit théoriquement pas dépasser 800 à 1000 électeurs. Or, ce n’était plus le cas pour six d’entre eux. Aussi, par rapport aux projections d’évolution de la population guipavasienne ces prochaines années, il a été créé 5 bureaux supplémentaires. Avec 16 bureaux, il sera dorénavant plus facile de gérer l’affluence les jours de vote et d’anticiper les projets d’urbanisation sur le plus long terme. Un bureau supplémentaire a donc été ajouté sur le site de l’Alizé qui passe à 4 bureaux. 3 bureaux voient le jour salle Jean Monnet en remplacement de celui existant à l’ancienne bibliothèque. Les 8 restants se répartissent ainsi : 3 à l’Espace Simone Veil, 5 à  la Maison de quartier de Coataudon (2 en rez-de-jardin et 3 au rez-de-chaussée) enfin le dernier se trouve salle du Douvez.

Le profil de l'électeur

Pour pouvoir voter le 26 mai prochain, il faut remplir les conditions suivantes :

  •  être âgé au moins de 18 ans la veille du scrutin
  •  être de nationalité française ou citoyen européen pour les européennes
  •  jouir de ses droits civils et militaires
  •  être inscrit sur les listes électorales.

Un ressortissant d’un autre état membre de l’Union européenne (UE) qui réside en France peut participer aux élections européennes dans les mêmes conditions qu’un électeur français. Pour exercer ce droit de vote, il doit être inscrit sur les listes électorales et remplir les conditions d’âge et de capacité juridique.

Le déroulement du vote

Pour voter, le 26 mai prochain, il suffit tout simplement de se rendre, muni de sa pièce d’identité et sa carte électorale, au bureau de vote indiqué sur cette dernière.

La carte d'électeur

Tous les électeurs recevront une nouvelle carte électorale dans le courant du mois de mai. Sur cette carte figurera l’éventuel nouveau bureau de vote (si ce dernier a changé) ainsi que le nouveau numéro d’identifiant national d’électeur.

Le vote par procuration

Le vote par procuration permet à un électeur absent le jour du vote (pour cause de vacances, d’obligations professionnelles ou encore d’état de santé, etc.) de se faire représenter par un électeur inscrit dans la même commune que lui mais pas forcément dans le même bureau.

La démarche s’effectue au commissariat, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance.

Le mandant (celui qui donne procuration) doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes et présente un justificatif d’identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d’identité, passeport ou permis de conduire, par exemple). Il n’a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence. Il remplit ensuite un formulaire.

Attention : le mandataire ne recevra aucun document. C’est au mandant de l’avertir de la procuration qu’il lui a donnée et de lui communiquer son bureau de vote.

Le jour du scrutin, le mandataire se présente muni de sa propre pièce d’identité, au bureau de vote du mandant, et vote au nom de celui-ci dans les mêmes conditions que les autres électeurs.

Les démarches doivent être effectuées le plus tôt possible pour tenir compte des délais d’acheminement de la procuration (même si une procuration peut être établie à tout moment jusqu’au jour du vote) car en pratique, le mandataire risque de ne pas pouvoir voter si la mairie ne l’a pas reçue à temps.

Les démarches des jeunes majeurs

L’INSEE procède à l’inscription d’office des jeunes venant d’atteindre la majorité sur la base des informations recueillies lors du recensement citoyen et de la journée défense et citoyenneté (JDC). Ils n’ont donc pas de démarche particulière à effectuer sauf s’ils ont changé d’adresse depuis leur recensement.

En cas de perte ou de vol

L’électeur qui ne retrouve plus sa carte le jour du scrutin peut néanmoins voter en se présentant à son bureau de vote muni de sa seule pièce d’identité.

En cas de déménagement

Les personnes nouvellement installées sur la commune ou ayant récemment déménagé d’un quartier à un autre de Guipavas doivent signaler leur changement d’adresse au service population.

Service population : 02.98.84.75.54

Les élections européennes

Elles ont lieu tous les cinq ans à la même période, dans l’ensemble des pays membres de l’UE. Chaque pays se voit attribuer un nombre de sièges en fonction de sa population. Il doit ensuite conduire le scrutin sur son territoire à la proportionnelle. Ces élections, qui se déroulent au suffrage universel direct à un tour, permettent d’élire les députés qui siègeront au Parlement européen. Cette année, 705* eurodéputés seront élus en Europe dont 79* en France (5 de plus que pour la législature précédente).

*chiffres liés à la sortie du Royaume-Uni prévue le 29 mars

Le parlement européen

Le Parlement européen a un rôle majeur dans le processus de décision de l’Union européenne. Lorsque la Commission européenne fait une proposition de loi, les députés amendent et votent le texte, avec le Conseil de l’Union européenne. C’est le cas lorsque les textes concernent les vingt domaines pour lesquels le Parlement est compétent : les affaires étrangères, l’emploi, l’environnement ou encore l’agriculture en font partie. Pour se partager le travail dans ces domaines, les députés sont répartis en 20 commissions permanentes spécialisées. L’avis du Parlement est aussi pris en compte dans une cinquantaine de domaines où il n’est pas décisionnaire, comme le droit de la concurrence. Il peut enfin opposer un veto dans 16 domaines, comme l’adhésion d’un nouvel Etat membre de l’Union ou la signature de traités internationaux.


Les députés établissent également le budget annuel de l’Union européenne.

Les justificatifs d'identité admis

Pour être complet concernant les élections européennes, voici la liste des 12 documents admis pour justifier de l’identité d’un électeur : carte nationale d’identité (CNI) et passeport en cours de validité ou périmés depuis moins de 5 ans, permis de conduire (y compris permis rose), récépissé délivré aux personnes en situation de contrôle judiciaire et enfin les 8 documents suivants (munis obligatoirement d’une photo et en cours de validité) carte d’identité de parlementaire ou d’élu local, carte vitale, carte du combattant, carte d’invalidité ou mobilité-inclusion, carte d’identité de fonctionnaire, permis de chasser.